Dans mon lecteur, ce printemps :

May Day de Peter von Poehl chez Tôt ou Tard
Racé. Poétique. Intense. Le suédois offre un album aux ballades douces-amères dont certains titres ont été écrits par Marie Modiano. Inclassable et anticonformiste, c’est aussi pour cela que je l’aime.

Clip Parliament

Site officiel de Peter von Poehl

Hard as Love de Joseph Leon chez Diesel Records
Autobiographique. Folk. Un premier album riche et sobre signé par un artiste de talent. A suivre de près.Clip de One in, one out

Myspace de Joseph Leon

 

The Lost Scenes of Puss’n’Boots des Moriarty chez Naïve
Plus besoin de présenter ce groupe, si ? Le 1er avril sortira le film de Pascal Hérold, Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, La véritable histoire du Chat Botté. Devenu gouailleur et baratineur, la bande son devait sortir de l’ordinaire. Sous la direction musicale de Macha Makeïeff, les Moriarty ont détourné des classiques comme le Beau Danube Bleu (Strauss), Carmen (Bizet), la Chevauchée des Walkyries (Wagner). Un ukulélé, un xylophone, un verre, une cuiller la voix de la chanteuse du groupe, Rosemary Standley, et ces morceaux renaissent avec des sonorités blues, country et folk. Un pari osé, un pari gagné ! Excitant et éblouissant.Dans les coulisses du Chat botté

 

La bande-annonce du film

 

Pêle-Mêle des Tit’Nassels chez At(h)ome/Wagram
Cette année voit les 10 ans d’existence des Tit Nassels. Sophie et AxL, les deux auteurs compositeurs et chanteurs du groupe offre un best of où figurent 3 chansons inédites et une rareté, Je veux z’être. Légèreté et gravité mais aussi humour, amour et noblesse de quoi réunir un large public. Encore faut-il se donner la peine de pousser la porte de cet univers atypique !

 
French Songs de Polar chez EMI
De mère irlandaise et de père franco-suisse, Eric aka Polar avait chanté en anglais pratiquement tous les titres de son précédent album, Jour Blanc, seul Le Brasier était en VF. A l’époque, c’est Miossec qui l’y avait poussé. French Songs est né à Montréal mais c’est en Sardaigne que Polar a peaufiné l’écriture ses chansons. Pop-folk, l’album laisse aussi la place aux cordes et aux cuivres, voire même à une fanfare (Amène le vent). Intimiste et lumineux. Du grand Polar, tout simplement.
Sortie le 14 avril.

Site officiel de Polar

 
Aurora d’Avishaï Cohen chez Blue Note
Avishaï Cohen chante donc désormais, en hébreux, en anglais, en ladino. Sa musique puise ses sources dans la terre de son pays, Israël. Arabo-andalouse, hébraïque, elle raconte les bédouins du désert, elle parle de la vie, de l’amour, de la jeunesse, de la liberté.
Entouré d’Amos Hoffman (oud), d’Itamar Doari (aux percussions), de Shai Maestro (piano), Avishaï Cohen, ce contrebassiste que tout le monde s’arrache (Alicia Keys ou Bobby McFerrin. Roy Hargrove, Herbie Hancock, Nnenna Freelon, Claudia Acuna, Paquito D’Rivera), – il se produit avec « London Philharmonic Orchestra », le « Israel Philharmonic Orchestra » et le « Boston Pops Symphony » -, nous offre cette fois sa voix qu’il mêle parfois à celle de Karen Malka. Dense. Emouvant. Jazz et zwing. Moderne. PLAISIR ENNIVRANT. IRRESISTIBLE.Site officiel d’Avishaï Cohen

 

 

Les Affranchis d’Alexis HK chez La Familia
J’avais laissé Alexis HK et L’homme du moment quelque part à Strasbourg, dans une pièce avec ses musiciens, où il mangeait des frites et déconnait en riant en voulant savoir si je faisais partie des RG, les yeux encore remplis de la transe qu’il venait de vivre sur scène. Cet auteur compositeur ex ado amoureux de Brassens et de Brel, de la scène hip-hop française et du reggae est un véritable enfoiré : ses mots font mouche à chaque fois ! Avec sa voix reconnaissable entre mille, sa patte si particulière, Alexis HK nous offre encore un album extraordinaire. Epuré et puissant. Perso, je craque pour Maudits Anglois, Les affranchis, La maison Ronchonchon et La paix des étoiles.

Clip live au Purple Lounge Les affranchis

Myspace d’Alexis HK

 

Folie Douce de Chat chez Capitol
Si vous êtes des assidus de Calizine, je ne vous présente plus Chat. Si vous débarquez, z’avez qu’à fouiller ! Merde alors ! Un piano, une voix claire, un doigté exceptionnel, des textes tintinnabulant, décidément, Chat est un drôle d’oiseau ! Ensorcelante.

 Site officiel de Chat

Pas de commentaires

Poster un commentaire