Et Maxim Nucci devint Yodelice

Sunday with a Flu. Vous avez tous cette chanson en tête, non ? Non ?! Vous plaisantez ? Ces accords de guitare suivis d’une voix sensuelle qui raconte : Closed my door forgot my key Missed my bush in the pouring rain It’s been The usual Sunday with a flu And I just can’t get over you. Vous y êtes ? OK. Et bien, cette voix qui chante folk, c’est Yodelice. Il fut une époque où Yodelice s’appelait Maxim Nucci. Une époque aussi où il était le compagnon de Jenifer. Je m’arrête ici pour le côté potins people, ce n’est vraiment pas mon truc. L’album de Yodelice, je l’ai attendu. Je l’ai réclamé aussi ! Et wow !

Clip Sunday with a Flu réalisé par Guillaume Canet

Tree Of Life sonnerait sans doute différemment s’il contenait des chansons françaises. On dirait bien que la mode actuelle est aux chansons anglophones. Vous voulez que je vous dise ? Tant mieux ! Moi, les singeries à la Peut-être une angine ou La femme chocolat, j’en ai soupé. Quoi, j’assisterai aux concerts d’Anaïs et d’Olivia Ruiz le 11 juillet aux Francofolies ? Et alors ? Est-ce de ma faute si elles sont programmées le soir même où Julien Doré et Charlie Winston font leurs shows ? Cela dit, je peux revenir impressionnée par ces deux jeunes femmes. Qui sait ? Peut-être que sur scène, elles savent passer des émotions ?

Quoi qu’il en soit, parlons Yodelice, parlons Tree Of Life. Je réitère : WOW ! Et je dirais même plus : WOW ! WOW ! C’est plus que du folk. C’est de la pop. Son univers oscille entre celui de JJ Cale et celui de Bob Dylan. Celui de Cat Stevens ou de Tom Waits. Ça flirte bon avec divers paysages musicaux changeants et j’ose comparer Cloud Nine à une chanson digne des Madness. Parfois, ça sonnerait presque comme du Jehro (Emergency) et puis arrive Noise ou Safe and the Other Side ou encore Shadow Boxing et l’auditeur est emmené vers un nouvel ailleurs habité par des violons, des harpes, un violoncelle (celui de Sébastien Grandgambe) et un piano magnifique et toujours cette voix, sa voix. Yodelice…

« Yodelice, Yodelice est mon clown, ma seconde peau, mon refuge. Yodelice n’existe que quand il chante et c’est bien comme ça. Yodelice est le passé, le présent, le futur, un miroir qui s’ouvre grâce à ceux qui l’écoutent. Je ne sais pas d’où il vient ni comment il arrive, je ne fait que lui ouvrir grand mes bras. Comme un collage qui prend forme, Yodelice m’inspire et guide mes pas. C’est bon. Le sol s’efface, il fait soleil même la nuit, et les oiseaux chantent aussi… Yodelice s’est trimballé aux quatre coins du monde, vêtu de poussière et d’eau, il ne ressemble pas à grand chose. Le soir quand fini le concert, je me retourne, et sur la scène où il m’abandonne j’ai l’espérance qu’il n’est pas seul. » Maxim Nucci

Tree Of Life. Merci à Toi, Yodelice.

Coups de cœur :
Insanity
Cloud Nine
Free

Concerts de juillet :

Ven 10 juillet – Musilac – Aix les Bains
Dim 12 juillet 20h – FETE DU COGNAC – Cognac
Lun 13 juillet 21h – FRANCOFOLIES (avec Cocoon) – La Rochelle
Mer 15 juillet 20h30 LES VOIX DU GAOU (avec Lenny Kravitz) – Six Fours les Plages
Jeu 16 juillet 20h30 FESTIVAL DE LA COTE D’OPALE – Wimereux
Ven 17 juillet à 20h – LES NUITS DE FOURVIERE – Lyon
Dim 19 juillet à 19h – NICE JAZZ FESTIVAL – Nice
Mer 22 juillet à 13h – LE PALEO – Nyon

Myspace de Yodelice

(Design and visual : Eliot Bliss)

Tree Of Life, Yodelice, Mercury

 

1Commentaire

Poster un commentaire