Mary’s Dream : j’en rêvais, ils l’ont fait !

Emotions. Voilà le mot qui définit le mieux ce qu’on ressent à l’écoute de ce premier album des Mary’s Dream. Pas une émotion, non. Toute une multitude qui nous pénètre par tous les pores. Il aura fallu dix ans de gestation à Mary’s Dream pour nous offrir ce bel ouvrage produit par Lionel Gaillardin, le collaborateur de Benjamin Biolay et Keren Ann.

Les deux piliers du groupe, Sandro Boschi et Christophe Foultier se sont connus au lycée. Le premier est chanteur et guitariste, le second, bassiste et choriste. Tous les deux fans de Pearl Jam et de l’école de Seattle, ils se mettent à écrire et à composer. Le projet Mary’s Dream doit son nom à une jeune femme qui a fui jadis la dictature franquiste et qui n’est autre que la mère d’un des musiciens. Au fil du temps, le groupe est renforcé par l’arrivée du violoncelliste Corentin Dalgarno et le batteur Sébastien Branchu et par la participation vocale de Zoé Veighart et celle de Cédric Murat au Fender rhodes.

September Rainy Day, juin 2008 au Fallenenfest

Dès les premières notes, la musique de Mary’s Dream vous étreint, vous empoigne corps et âme, vous fait l’amour avec intensité pour ne plus vous lâcher. C’est pop, folk et rock. C’est bouleversant de plaisir, de douleur, de spleen et de sérénité.

Que ce soit en anglais ou en français, la voix grave de Sandro Boschi est d’un velouté que je qualifierais de sexsuel. Vous l’aurez compris, je suis tombée amoureuse de leur musique et de leurs chansons. Comment ne pas être charmée par ce lyrisme noir et lumineux qui n’est pas sans rappeler celui de Radiohead ou celui d’un certain Jeff Buckley ?

Extrait du concert de Mary’s Dream au Nouveau Casino, Beliefs

Vous voulez de la chair de poule ? Essayez Mary’s Dream, vous n’en reviendrez pas !

Vous pouvez déjà entendre le titre Je pars en radio (12ième au top OUÏ FM, entré sur Virgin Radio, RTL2, Le Mouv)

Pour patienter, les shows à venir :
11 juillet 2009 à 20 heures à la Péniche Boer, Port de la Gare à Paris 13e
19 juillet 2009 à 20 heures au Château d’Asnières à Asnières, Île-de-France

A noter : la pochette de l’album a été dessinée par Sébastien Mesnard, l’illustrateur de Tim Burton.

Coups de cœur véritables :
September Rainy Day
It Kills Me Inside
Fucking Mother Day
Wrong Direction
Tale
Beliefs
La route est longue
TOFA

10 ans, Mary’s Dream, Bonsaï Music EMI Distribution
Dans les bacs en septembre, le 27.

Myspace Mary’s Dream

1Commentaire
  • Sébastien

    septembre 29, 2009 at 5:56 Répondre

    Je les ai vus en concert hier soir au Sunset, c’était vraiment très très bon. Merci à eux, d’abord, et à vous aussi, puisque c’est grâce à vous que je les ai connus. L’album est évidemment à la hauteur de leur prestation scénique => MUST-HAVE!

Poster un commentaire