Band of Skulls : leur 1er album est une tuerie !

Ce matin, je me lève et je me bouscule. J’ouvre les volets. L’éclat de la neige me brûle les yeux.
Encore étonnée d’être réveillée à une heure aussi indécente (ben quoi ?) alors que je me suis couchée tard dans la nuit, ma main pioche dans la pile bancale des CDs reçus. Tiens, celui-là, avec la pochette qu’on dirait une peinture aux couleurs sang et or mêlées d’un vert turquoise et de noir. Comme l’impression de voir un bassin de femme…
Band of Skulls. OK.
Baby Darling Doll Face Honey. Genre, t’as pas plus fouillis comme titre ? Bon.
Je mets la galette dans le bons sens dans le lecteur (ben quoi ?) et là… là, il était exactement 11h32 quand Band of Skulls m’a tuée.
Je me secoue et je rejoue.
Tout pareil. Les onze titres me tuent une nouvelle fois.
Définitivement accro, je relance la machine en tapotant le bouton. Encore une fois, je reste en extase… Mais d’où viennent-ils ces Band of Skulls pour être aussi fameux ?

Un thé sucré plus tard, je sais que :

Originaires de Southampton, les trois membres de Band of Skulls, Russel Marsden, Emma Richardson et Matt Hayward se sont pour la première fois rencontrés à la fac.

Ils sont deux chanteurs (Russel et Emma) et trois songwriters (je vous laisse deviner…).

Le batteur (Matt) a joué au tennis avec McEnroe. Le guitariste (Russel) a eu un arrière-grand-père clandestin sur le Titanic qui a fui Southampton en laissant derrière lui trois femmes et seize enfants illégitimes. La bassiste est une collectionneuse (20 000 albums et singles à son actif) et une ancienne championne de natation (médaillée) ; les visuels de l’album proviennent de ses peintures.

Fin 2009, l’un de leur titre Friends (inédit) est choisi pour faire partie de la B.O. du deuxième film de la saga Twilight, New Moon.

Sur iTunes, toujours en 2009, I Know What I Man a été téléchargé par 400 000 fans du monde entier et est devenu « single of the week ».

Leur premier album est (ENFIN !) sorti le 18 janvier 2010 en France. Il a été enregistré dans les studios de Radiohead à Oxfordshire, produit enregistré et mixé par Ian Davenport (Supergrass…).

Band of Skulls dans Taratata le 17 mars sur France 4, le 19 mars sur France 2.

Rock alternatif. Blues Rock. Garage Rock.

Des riffs crasseux, un blues brillant, deux voix en parfait accord, Band of Skulls, ça tue.

Je retire tout ce que j’ai pu dire jusqu’à présent : le meilleur album de 2010, c’est Baby Darling Doll Face Honey !

Baby Darling Doll Face, Band of Skulls, ADA Global Naïve

Site officiel de Band of Skulls

 

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire