Coup de foudre intégral : Le premier clair de l’aube de Tété

J’avais laissé Tété aux States en compagnie d’André. Manoukian… C’était après son 3ième album, Le sacre des Lemmings. Comment cela, ça date ? Z’êtes sûrs ? En même temps, je ne suis pas branchée 24 h/24 sur Tété TV !… Et quand on aime, on ne compte pas !
Mais je garde toujours un œil sur le monsieur. Si, si. Sur d’autres aussi… Revenons à notre chanteur compositeur interprète et à ce nouvel album, le 4ième donc, précision utile à celles et ceux qui ne suivent pas. Le premier clair de l’aube… Tout un poème. Tout plein de chansons plus poétiques que jamais et un peu plus accessibles au commun des mortels que nous sommes, ce serait plus juste.
Attention : je préviens le futur auditeur qu’une seule écoute suffit pour vous rendre accro !

Si le rythme est toujours aussi folk and soul – les fans absolus ne seront pas perdus – et swing (L’envie et le dédain, Le bal des boulets), cette fois, ça sonne aussi blues (Doux Modjo, Bye Bye) voire country (Maudit Blues). Signe que ces séjours à l’étranger ont laissé quelques empreintes. Et puis, Le premier clair de l’aube a été enregistré aux Etats-Unis, à Portland dans l’Oregon plus exactement. Il aurait été extraordinaire que le sieur Tété ne s’imprègne pas de l’ambiance et que ces parfums rythmiques ne ressortent pas à un moment ou à un autre. pour créer ce petit bijou, Tété a été aidé par un un duo de choc : le producteur américain Steve Berlin (Michelle Shocked, Clap Your Hands Say Yeah) et son comparse Ross Hogarth (Keb Mo, R.E.M., THE BLACK CROWES)

Pensez à visiter le Myspace de l’artiste pour noter les dates des concerts que l’Artiste donne, notamment, en France. Il paraît qu’il se produit sur scène en compagnie de ses lieutenants : Mano à la contrebasse et aux chœurs et Raphaël Chassin à la batterie. Que des bonnes nouvelles, non ?

On se bouge !

Un p’tit cadeau, le clip vidéo L’envie et le dédain réalisé par Edouard Salier
Et un autre, les paroles de la chanson :

L’envie et le dédain
Hiver/printemps 2008
Hiroshima-Paris

Dans la plaie
De tes yeux
On devine le venin

Dans le pli
De tes nœuds
Un bien curieux parfum

Le jour comme la nuit
Dedans le même écrin

Unis a ce qu’on dit
Comme les doigts de la main

L’entrain ,le mépris
L’envie et le dédain

Un peu de l’un
Un peu des deux

L’envie et le dédain
De toi tant que
De ton prochain
L’envie et le dédain

Dans le biais
De tes vœux
On peut lire par moments

Rouge sur blanc
Comme en creux
De bien curieux couplets

« Tentant mais tant pis »
La même mélodie

Le jour comme la nuit
Rien jamais ne suffit

L’entrain, le mépris
L’envie et le dédain

Un peu de l’un
Un peu des deux

L’envie et le dédain

De toi tant que
De ton prochain
L’envie et le dédain

Le premier clair de l’aube, Tété, Sony Music Jive Epic

Myspace de Tété

Pas de commentaires

Poster un commentaire