Demande à ton coeur de Catherine Diran

Biographie :

Catherine Diran est née le jour où elle est arrivée à Paris. Auteur-compositeur-interprète, elle a créé en duo avec Benoit Carré le groupe Lilicub et, depuis 2007, balade Victoria Reyne, détective privée, et son chien Rocco dans la capitale, son Paris, sa drogue. Avec les enquêtes de Victoria Reyne, Catherine Diran écrivain rejoint la famille du polar, sonnant le renouveau des mystères de Paris.

Extrait :

J’ai peur.
Je bouge les bras. J’ouvre la bouche. Aucun son ne sort.
J’ai peur.
Il fait si noir. Noir bleu. Noir jaune. Noir sang.
La pluie macule la vitre. Je suis à l’intérieur. Je ne suis qu’un puits d’humidité, une mer d’hémoglobine et de viscosités dont je veux m’extraire. J’essaie. Mais je n’y arrive pas. Sur mon visage une seconde peau de chair. J’essaie encore. Je suffoque. Le pinceau jaune a arrêté sa danse, une danse régulière, celle des essuie-glaces qui battent, battent, rayant mes rétines. Le noir m’aspire. Je me noie. Au loin des cris. Personne ne m’entend. Encore des cris, étourdissants. Ils s’amenuisent, se transforment en gémissements. Je ne veux plus les entendre. Ils ne peuvent rien pour moi. Et cette obscurité dans laquelle je me débats, comme un œil crevé qui ne parvient pas à me regarder mais que je sens, sur ma peau, sur ma bouche, partout. Je veux partir, loin ; loin de ces pas que j’entends et qui existent, j’en suis sûre. Il faut qu’ils s’arrêtent. Qu’ils fassent demi-tour. Qu’ils viennent me chercher. Je veux les suivre, mais je n’y arrive pas. Je suis trop petite. Je me mets sur la pointe des pieds, je tends les bras, mais rien n’y fait. Je suis minuscule. Je suis seule à crever. Je ne veux plus rien entendre, jamais, puisque personne ne veut m’écouter. Les essuie-glaces encore. Ils battent, hannetons affolés, je ne veux plus entendre leur bruit. Je ne veux pas. Je crie. Je ne veux pas. Faites les taire.
Faites les taire.
Faites. Les. Taire.

Résumé :

La meilleure amie de Victoria ne croit pas que sa collègue, Isabelle Mourier, se soit suicidée. Elle était en train de vivre une belle histoire d’amour avec le beau Costello rencontré sur le Net. La police n’enquête pas ? Victoria Reyne va remonter la piste. Au grand dam de son chien d’extrême gauche avec qui elle discute régulièrement. Buvant sec et se nourrissant de ses barres Ovomaltine, jurant en yiddish et couchant avec les hommes qu’elle séduit via le site de rencontres, Victoria va résoudre en une semaine l’énigme de la mort de cette inspectrice des impôts. Car elle en est certaine : l’assassin habite le XIème arrondissement.

Avis :

Nulle autre que Catherine Diran n’est capable avec autant de finesse de mêler le noir, l’humour et le mystère.
Le scénario du roman est aussi complexe que l’héroïne de Diran : Victoria Reyne, cette détective limite barge qui crève d’amour pour Barmight et… Paris.
Paris qui palpite sous nos yeux et l’auteur qui nous balade en beauté. Demande à ton cœur, que du bonheur !

Demande à ton cœur, Catherine Diran, éditions au-delà du raisonnable 15,50 €

Pas de commentaires

Poster un commentaire