Papa poule de Nicolas Roux

Nicolas Roux est journaliste. Papa poule est sa première fiction.

Extrait :

Prologue

Je regarde Marie, les enfants, la grosse moustache roux-gris du médecin qui me parle. Sa tête me fait penser à quelqu’un. Ou à quelque chose, je n’arrive pas à savoir. La sirène de l’ambulance me vrille les yeux. C’est expression de Sébastien ça, « vrille les yeux ». Je voudrais bien m’excuser, ce n’est tellement pas mon genre de tomber dans les pommes… Je ne l’ai pas fait exprès. Il ne fallait pas vous déplacer, ai-je encore envie de leur dire, ça va aller. Mais ça ne va pas. Je n’arrive pas à prononcer le moindre mot. J’ai la tête dans du coton, prise en tenaille. Ils me dévisagent tous, ils se relaient pour me parler, chacun avec l’air de penser qu’il saura mieux que les autres me faire revenir à moi. Il y a les ambulanciers, des pompiers, des gyrophares. Et les clients du restaurant qui jouent les curieux. Une infirmière les écarte, pendant qu’une autre me pose un masque à oxygène sur le visage. Deux infirmières et pas une de jolie, je n’ai vraiment pas de bol, quand même…

Résumé :

Louis a refait sa vie avec son ancienne stagiaire, beaucoup plus jeune que lui, Marie. La jeune femme aimerait un enfant. Louis en a déjà deux, il n’est pas pressé. Quand Marie va lui demander de passer des tests pour vérifier s’il n’est pas stérile, l’univers de Louis va basculer.

Avis :

Une comédie courte, cocasse à l’écriture enlevée. A quand un roman de plusieurs centaines de pages, monsieur Roux ?

Papa poule, Nicolas Roux, éditions du Moteur 39 pages 9,50 €

Pas de commentaires

Poster un commentaire