INTERVIEW de ANGIE DOLL : 3 min 26, c’est suffisant !

« Loin de ton cœur je vais faire un malheur » chante Angie Doll dans sa chanson A PRIORI. Si elle veut. Mon cœur et mon corps m’appartiennent. Mes oreilles aussi. Je n’aime pas cette chanson qui est presque aussi agaçante que l’était le titre de Yelle, Je veux te voir. J’ai des souvenirs de Yelle sur scène : un enfer ! L’impression d’entendre pendant tout le show la même mélodie ! Mais là, n’est pas le propos.

Angie Doll. Auteur compositeur.

D’où sort cette jeune femme ? La bio qui circule ici ou là nous raconte qu’elle aurait zoné à Grenoble, qu’elle a toujours été fan de Bowie, Blondie et Soft Cell et qu’elle n’a jamais aimé le conventionnel. Soit. Certains ont pu l’apercevoir dans l’émission STARAOKE, diffusée sur la chaîne Cartoon Network où une voix off l’annonçait et son compagnon d’écran comme des stars du showbiz ! Vous m’en direz tant ! Moi pas. Pas le temps et pas envie, je n’accroche pas. Sauf à ce titre : INTERVIEW.
Parce que 3 min 26 de paroles gentiment acidulées, c’est suffisant.
« Mon dernier amant, je l’ai fait momifier… […] Je ne veux pas voir mes fesses étalées dans la presse. Je ressens comme une envie de déraper. Même si mes propos étaient modifiés, vous ne me devinerez jamais assez […] »
« Susciter la polémique est souvent prolifique » chante cette blonde trop décolorée. Hé ! Lady Gaga en est revenue !

INTERVIEW, sortie digitale le 22 octobre 2012. Mixé par Steve Prestage. Produit par Demarquise (co-auteur des titres) Claps Your Hands/Believe

Site officiel de Angie Doll

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire