SOIR DE CAUCHEMAR de Dean Koontz : SUSPENSE ET FANTASTIQUE

Dean Koontz est l’auteur de nombreux best-sellers. Il vit en Californie avec sa femme et le souvenir de leur golden retriever.

Extrait choisi

[…]
–    Nickie…, murmura-t-elle.
La chienne n’inclina pas la tête de surprise, ni ne dressa les oreilles ; elle regarda simplement la jeune femme avec intensité.
Au bout d’un moment, Amy fit asseoir le garçon.
–    Passe ton bras autour de mon cou, mon chéri.
Jimmy était petit. Elle le souleva et le prit dans ses bras.
–    C’est fini. Cela ne se reproduira plus.
La chienne ouvrit le chemin vers l’Expedition. En quelques foulées, elle sauta dans le coffre.
Amy déposé le garçon sur la banquette arrière.
–    C’est fini, répéta Amy en embrassant Jimmy sur le front. Je te le promets, chéri.
Amy eut un frisson en prononçant ce serment. Ce garçon n’était pas le sien, leurs vies se sépareraient sous peu. Elle ne pouvait aider un enfant comme elle aidait les chiens. Parfois, même les chiens, elle ne pouvait les sauver…
Et pourtant, elle répéta :
–    C’est fini. Je te le promets.
Elle ferma la portière et resta immobile, à côté de la voiture, tremblant dans la nuit de septembre pendant qu’elle regardait Theresa assise non loin sur les marches du perron…
Le clair de lune semblait parer de givre le macadam de l’allée et les branches des arbres.
Amy se souvenait d’une autre nuit… une nuit d’hiver… Elle revoyait le sang sur la neige et la nuée de mouettes affolées, s’envolant d’une passerelle en un tourbillon blanc, scintillant dans le faisceau fugitif d’un phare, telle une escorte d’anges emportant vers les cieux une âme pure et innoncente.

Résumé

Amy Redwing consacre sa vie à une association de protection des golden retrievers. Pour les amis des bêtes, elle est une légende. Pour Brian McCarthy, son soupirant avec qui elle garde une étrange distance, le comportement d’Amy est encore plus troublant et cache, à ses yeux, un terrible secret.
Amy a risqué sa vie pour sauver une chienne nommée Nickie. Un lien particulier unit la jeune femme à l’animal.

Mon avis

Encore une fois, la magie Dean Koontz opère. On pourrait croire qu’à force d’écrire, l’imagination de l’auteur s’essouffle. Hors, il n’en est rien. D’un sujet banal, il tire un roman complexe où certaines scènes frôlent les meilleures scènes de films d’épouvante.

Soir de cauchemar, un roman destiné aux lectrices et lecteurs qui aiment avoir peur, sans prises de tête.

Soir de cauchemar, Dean Koontz, éditions JC Lattès 21,50 €
Traduit de l’anglais par Dominique Defert
Pensez à acheter vos livres dans une librairie.

Pas de commentaires

Poster un commentaire