L’AUTRE d’OLIVIER DESCOSSES : décevant ! AU SUIVANT !

Avocat et romancier, Olivier Descosses est aussi membre de la Ligue de l’Imaginaire. Il partage sa vie entre l’écriture et le barreau, Paris, Marseille et les Antilles.

Résumé

Julien Ducat est pilote de jet privé. A 25 ans, il est orphelin – ses parents sont morts dans un accident d’avion dont il ne garde aucun souvenir – et mène, croit-il, une vie passionnante, fréquente les célébrités et enchaîne les conquêtes féminines. Tout irait bien si son anesthésie affective ne l’empêchait pas de tomber amoureux.

Extrait choisi

[…]

–    Alors ? On est revenu sur terre ?
Blancheur minérale. Reflets de chrome. Une silhouette imprécise occupait mon champ de vision, entourée d’un halo scintillant.
–    Je suis où, là ?
Ma voix était semblable à celle d’un vieux fumeur. Mes cordes vocales me brûlaient, comme si on les avait passées à la chaux.
–    A l’hôpital Jensing. Service de toxicologie.
–    Toxicologie ?
–    Ne vous inquiétez pas. Vous allez bien.
Je déglutis en faisant la grimace.
–    J’ai la gorge en feu.
–    On a dû vous intuber un peu pendant le transport. La douleur va s’atténuer.
La forme qui me parlait devenait plus nette. Visage épais, mâchoire carrée et nez de boxeur, émergeant d’une blouse bleu ciel. L’homme était assis devant moi, à califourchon sur une chaise en plastique, les avant-bras posés sur le dossier.
–    Qui êtes-vous ?
–    Docteur Gilles Fayol. Je suis le médecin de garde.
Il me tendit sa main. Poigne ferme, contact rugueux d’un cal ancien. Il se leva et régla le goutte-à-goutte accroché à mon lit. Debout, il avait la corpulence d’un arrière du XV de France. Un beau bébé, selon le qualificatif de la région.
–    Vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé.
–    Non.
–    Vous assistiez à la soirée de votre école. Un peu avant minuit, vous avez fait un gros malaise vagal. Accélération brutale du rythme cardiaque, chute de tension, syncope. Le SAMU vous a évacué sur notre unité.

[…]

Mon avis

Utiliser l’astral pour enquêter sur soi, pourquoi pas ? L’histoire se lit, les lieux et les paysages sont décrits de belle façon – Olivier Descosse est quand même l’auteur d’une dizaine de romans. Cependant, l’intrigue manque de rythmes et s’enroule sur elle-même devenant redondante.

Je me suis efforcée de comprendre où l’auteur voulait m’emmener exactement (est-ce un roman ou un document de vulgarisation sur la « décorporation » ?) et l’explication finale m’a laissée sur ma faim. Quoi ? Julien souffre de ne pas tomber amoureux et rien ? « Tout cela pour ça ?, ai-je pensé. Mieux vaut lire un Levy, on a l’amour et le surnaturel sans la prise de tête ». L’autre m’a déçue. Au suivant !


L’autre, Olivier Descosse, édition Delpierre 408 pages 20 €

Pas de commentaires

Poster un commentaire