LES THERMES DU PARADIS d’AKLI TADJER : humour, amour et tendresse au rendez-vous !

Akli Tadjer est l’auteur de huit romans dont trois (Le passager de Tassali, Le porteur de cartable, et Il était une fois… peut-être pas) ont été adaptés à la télévision.

Résumé

Adèle Reverdu est une jeune femme pleine de complexes et, pour comble de malheur, les hommes la fuient dès qu’elle avoue son métier : croque-morts.

Extrait

Sur le coup des cinq heures, Leïla m’a envoyé un texto pour me dire que l’on gagnerait du temps à se retrouver directement devant la station de métro Père-Lachaise à dix-neuf heures plutôt qu’à la pompe. J’ai répondu : pas de souci. J’y serai. Puis, je me suis enfermée dans mon bureau pour y faire mes comptes.
Belle journée.
Rien qu’aujourd’hui, j’ai eu cinq clients. Une retraitée, ancienne directrice d’école privée, m’a pris le cercueil Chenonceau en chêne clair aux poignées de levage en cuivre finement ouvragées, un monument funéraire en granit rose, une plaque mortuaire du même granit dédiée à son cher disparu. Pour les funérailles, elle a désiré le grand jeu avec chorale, enfants de chœur, prières récitées par un prêtre orthodoxe et rapatriement de la dépouille dans le caveau de la famille à Milhac dans le Lot – une virée au cœur de la France qui a considérablement lesté sa facture.
La petite gerbe de fleurs ceinte du ruban violet sur lequel est écrit en lettres floquées argentées « A mon époux dans mon cœur à jamais tu demeures » ; je lui en ai fait cadeau.
Les autres clients, des bobos mécréants qui habitent les nouveaux immeubles de grand standing autour des Buttes-Chaumont, sont partis sur de la crémation.
Très en vogue, ces dernières années, la crémation dans les quartiers.
Le nom du défunt, sa date de naissance, sa date de décès, gravés sur le granit noir de l’urne cinéraire, j’en ai fait cadeau, aussi. C’est le petit geste commercial de la Maison Reverdy, le supplément d’âme qui fait la différence avec la concurrence amicale mais néanmoins féroce de mes voisins et rivaux.
Juste avant que je ne ferme boutique, l’hôpital Lariboisière m’a envoyé un mail pour m’informer que leur morgue affichait complet et qu’il était urgent que je les soulage dès demain matin d’une paire de SDF, morts d’hypothermie sur un banc du square de Belleville, et d’un noyé repêché canal Saint-Martin, à l’écluse de l’Hôtel du Nord.
J’ai répondu : Pas de souci. Je vous envoie mes gars à la première heure. Bien cordialement, Adèle Reverdy.

[…]

Avis

Humour et tendresse sont au rendez-vous de Les thermes du Paradis et même si les deux personnages principaux –  Adèle l’héritière des pompes funèbres du même nom et Léo l’ancien trapéziste devenu aveugle et masseur – rencontrent des difficultés pour vivre leur amour, ils réussiront à les surmonter. Avec ou sans Curly et lait concentré avalés à haute-dose !

Ce que j’aime chez Akli Tadjer, c’est son art et sa manière de nous raconter de belles histoires en nous rappelant en douceur que, contrairement à nos yeux, notre cœur voit toujours l’essentiel. Un très beau moment de lecture donc.


Les thermes du Paradis, Akli Tadjer, éditions JC Lattès 314 pages 18 €

Pas de commentaires

Poster un commentaire