Cadeau d’automne : Le clan des miros de Renan Luce

Copyright Jean-Baptiste Mondino

Copyright Jean-Baptiste Mondino

La première fois que j’ai vu Renan Luce sur scène, c’était dans un tout petit bar, à Montmartre. Un tout jeune gars est venu s’installer sur la mini-scène, une guitare à la main. Ma bière à la main, j’ai tout de suite été scotchée par son culot. Tout minot, il était capable de chanter de telles histoires ? Si aucun producteur ne le repérait, c’est que, vraiment, le monde était vraiment pourri. Quelques [longs] mois plus tard, l’album Repenti était dans les bacs et la suite, vous la connaissez.

En mars de cette année, les radios ont commencé à diffuser La fille de la bande, premier single extrait de son nouvel album, Le clan des miros et déjà voici qu’arrive On n’est pas à une bêtise près, le deuxième single qui est aussi la B.O. du film Le petit Nicolas.
Alors que Le clan des miros sera en vente le 12 octobre, j’ai eu la chance de pouvoir le découvrir en avant-première (Héhé. Pardon mais quand même, héhé).
Le style de Renan Luce est toujours aussi reconnaissable : simplicité et naturel.

Le conteur poète chante toujours des anecdotes ordinaires, des confidences intimes, des portraits hors norme, le tout vu par le bout de sa lorgnette, magique.
C’est pudique et mélancolique, drôle et cruel.

Des trouvailles et de l’émotion comme, par exemple (il fallait bien en choisir une parmi toutes ces merveilles mais celle-ci est… une pure merveille), Grand-père. Une chanson que Renan interprète en compagnie de deux vrais amis, Alexis HK et Benoit Dorémus. Grand-père, c’est trois voix sur des accords de guitares, comme une bulle intimiste qui se poursuit avec Grand-père IIRenan laisse parler cet aïeul qui se meurt. C’est beau comme un film en noir et blanc.

Le clan des miros balance entre lenteur et rapidité de manière équilibrée. On y retrouve le goût de l’auteur compositeur interprète pour les chansons-films, les guitares à la Brassens ou à la Morricone, les violons de la pop anglaise, les trompettes assourdies et on y découvre un univers élargi et d’étonnantes couleurs de clavier.
Le petit gars a grandi (il s’est même marié comme il l’évoque dans sa chanson) et c’est bon, très bon même.

Coups de cœur :
Aux timides anonymes
Grand-père
Grand-père II
Le clan des miros
Rue de l’Oiseau-Lyre
Chez toi
Des nouvelles de moi
Les gens sont fous

Le clan des miros, Renan Luce, Barclay Universal
Sortie 12 octobre. Dates de la nouvelle tournée à consulter dans la rubrique Sortir : concerts, ciné, théâtre, expo.

Pas de commentaires

Poster un commentaire